Traçabilité à 100 % pour le homard gaspésien dès la saison 2012 !

Traçable, du pêcheur au consommateur

Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPS) est fier d’annoncer que dès la saison 2012, tous les pêcheurs gaspésiens identifieront les homards qu’ils captureront à l’aide d’une étiquette codée mise sur une pince du homard. La flotte de homardiers gaspésiens est la première au Québec et dans les Maritimes à être couverte à 100 % par cette mesure de traçabilité qui permet d’identifier et de garantir l’origine de capture du homard. Le Regroupement tient à remercier ses partenaires financiers, le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et Développement Économique Canada.

Journal de bord électronique, obligatoire en 2012

Implanté progressivement au sein de la flotte depuis la saison 2010, l’utilisation du journal de bord électronique (JBE) sera obligatoire pour tous les pêcheurs gaspésiens de homard en 2012. La flotte de homardiers gaspésiens sera la première au Québec et dans les Maritimes à s’informatiser à 100 %. Les bateaux équipés de cabine ont été dotés d’un petit ordinateur avec écran, clavier et souris pour que le capitaine-pêcheur puisse entrer les données de capture alors que dans les plus petits homardiers sans cabine, on utilisera un iPad 2.

Cette initiative du Regroupement permet d’obtenir en temps réel des données fiables sur les captures journalières de homard et de diminuer les coûts reliés à la saisie de données pour les unités de Gestion et des Sciences du ministère Pêches et Océans. C’est aussi un des outils importants qui supportera l’écocertification MSC de la pêche au homard en Gaspésie. Le Regroupement tient à remercier ses partenaires financiers, Développement Économique Canada et Pêches et Océans Canada.