© copyright 2016 | Crédits | Une initiative du Regroupement des pêcheurs professionels du Sud de la Gaspésie
Regroupement des
pêcheurs professionnels
du sud de la Gaspésie
x

Crédits



Conception visuelle
Gemini

Programmation
Jolifish

Édimestres (coordination, réalisation et relations avec les partenaires)
• O’Neil Cloutier

TRAÇABLE DE LA MER À L’ASSIETTE

En 2016, tous les homards pêchés en Gaspésie porteront, sur l’une de leurs pinces un élastique bleu munie d’un médaillon. Ce dernier permet aux consommateurs de retracer l’origine exacte du crustacé et, par conséquent, d’avoir l’assurance qu’ils achètent un produit de la Gaspésie de qualité supérieure, pêché dans le plus grand respect de l’environnement.

En saisissant le code alphanumérique apparaissant sur le médaillon bleu, le consommateur peut visionner une courte vidéo du pêcheur qui a fait la capture de son homard en plus de découvrir sa zone de pêche, le nom du capitaine du bateau ainsi que la méthode de pêche utilisée. Une façon unique de rapprocher le consommateur de son pêcheur!

Une pêcherie certifiée durable !

pêche-durable-msc Depuis mars 2015, les pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie sont fiers de vous annoncer que leur pêcherie, exploitée dans la péninsule gaspésienne, au Québec, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent, au Canada atlantique, vient d’être certifiée durable et bien gérée dans le cadre du programme international de certification scientifique du Marine Stewardship Council (MSC). En savoir plus

Trouvez l'origine
de votre homard

Le regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie est aussi impliqué dans un projet pilote de pêche commerciale touristique. Le projet « En mer avec les pêcheurs côtiers » vise à faire participer les visiteurs de la Gaspésie à des activités de pêches typiquement gaspésiennes.

Participez à une sortie en mer inoubliable, avec de vrais pêcheurs!
Pour plus d'informations visitez le www.enmer.ca

Qui sommes-nous ?

logo-rppsg

Le Regroupement des pêcheurs professionnels de homard du sud de la Gaspésie est une organisation à but non lucratif dont le rôle est de représenter les intérêts de ses pêcheurs auprès de diverses instances publiques et privées. Grâce à de nombreuses mesures prises par le Regroupement, les pêcheurs gaspésiens sont considérés parmi les plus dynamiques de l’industrie.

Depuis 1875, la pêche au homard demeure un puissant moteur économique pour les collectivités du sud de la Gaspésie. Aujourd’hui, ce mode de vie continue à être transmis par la connaissance et le savoir-faire, de génération en génération. Le Regroupement souhaite se faire ambassadeur de cette pêche, plus que centenaire, qui mérite d’être connue et appréciée des consommateurs. Non seulement veut-il faire connaître la qualité gustative des chairs du homard, mais aussi les efforts soutenus des pêcheurs gaspésiens afin d’assurer la pérennité de l’espèce et la durabilité de son exploitation pour les générations futures.

100 % traçable depuis 2012 !

Depuis 2012, 100 % des homards de la Gaspésie sont étiquetés afin d’annoncer leur provenance au moyen d’un médaillon fixé à un élastique sur la pince du homard. Les pêcheurs gaspésiens ont été les premiers, et sont les seuls dans l’est du Canada, à assurer la traçabilité de 100 % de leur capture.

Le RPPSG a voulu par ces démarches se rapprocher du consommateur et lui rappeler que le homard de la Gaspésie est un produit récolté de façon artisanale et respectueuse de l’environnement. Il voulait aussi les rassurer, car ils sont de plus en plus sensibles aux impacts de la surpêche sur la ressource. Plusieurs études démontrent d’ailleurs que les consommateurs préfèreront choisir un produit d’une pêcherie reconnue pour son respect des principes d’une exploitation durable. C’est pourquoi les distributeurs, les chaines d’alimentation et les entreprises de restauration exigent de plus en plus que les produits qu’ils offrent soient issus de la pêche durable.

Demandez vos médaillons et rencontrez votre pêcheur

Les consommateurs qui achèteront des homards cuits devront demander leurs médaillons aux marchands, s’ils ne sont pas sur les pinces, afin de retrouver « leur pêcheur ». En effet, les consommateurs entrent le numéro inscrit sur le médaillon sur le site www.monhomard.ca,et ils peuvent visionner une vidéo montrant « leur pêcheur » en pleine action et en apprendre davantage sur lui, sa zone de pêche, son bateau, etc.

Pourquoi la traçabilité?

Le homard gaspésien bénéficie d’une excellente réputation pour la qualité exquise de sa chair, due à l’environnement dans lequel il vit et se développe. Les consommateurs l’ont adopté pour cette raison, mais aussi parce qu’ils sont aussi soucieux de sa provenance et de la façon dont il a été pêché.

Les grandes chaînes de distribution alimentaire, au Québec et ailleurs dans le monde, exigent de plus en plus que les produits de la mer qu’ils offrent, répondent aux plus hautes normes environnementales et de durabilité. Grâce aux médaillons codés, la traçabilité de chaque homard capturé garantit cette qualité. De plus, elle donne l’assurance qu’il provient bel et bien de la Gaspésie où la pêche en eaux peu profondes sur fond rocheux, à proximité de la côte, contribue à donner au homard son goût exceptionnel.

Le système de traçabilité mis de l’avant par les pêcheurs est donc une façon de garantir à tous que leur homard est de provenance québécoise. Il est un gage de qualité. La traçabilité est aussi un élément essentiel de la démarche d’éco certification entreprise par les pêcheurs gaspésiens pour s’assurer que le homard aura sa place parmi les espèces marines reconnues comme exploitées de façon durable.

Une pêche durable certifiée MSC

En 2015, le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG) a complété la démarche nécessaire pour que la pêcherie au homard soit reconnue comme une activité de pêche durable et il a obtenu l’écocertification MSC (Marine Stewardship Council). Cette écocertification est un processus d’évaluation volontaire démontrant que la pêche au homard pratiquée par les pêcheurs membres du RPPSG répond aux principes et critères pour une pêche durable, élaborés par le MSC. Les trois grands principes de cette évaluation sont :
- Préserver la pérennité des stocks de homard;
- Minimiser l’impact environnemental;
- Garantir une gestion adaptée, notamment en respectant les réglementations en vigueur.

La certification MSC témoigne de la durabilité et de la bonne gestion de la pêcherie gaspésienne. En ne cessant de mettre en œuvre des mesures de conservation et en modernisant sa flotte afin d’y incorporer l’utilisation du journal de bord électronique pour fournir des données scientifiques et administratives fiables, en temps réel, le Regroupement travaille d’arrache-pied pour protéger la ressource de la région, non seulement pour l’avenir du homard, mais aussi pour le bien-être futur de la Gaspésie.

La certification MSC a mené à la recommandation du homard gaspésien par le programme Ocean Wise (OceanWise.ca) de l’Aquarium de Vancouver, ce qui en fait un des rares homards en Atlantique à satisfaire à ces critères d’évaluation plus strictes. Sa traçabilité, ses certifications et recommandations font du homard gaspésien un produit unique que tout le monde voudrait pouvoir déguster !

Un journal de bord électronique développé par les pêcheurs

En 2012, les pêcheurs du RPPSG ont été les premiers dans le Canada atlantique à utiliser obligatoirement un journal de bord électronique sur leur bateau. Depuis 2015, ils travaillent avec JOBEL, un nouveau logiciel conçu par le RPPSG, pour les pêcheurs afin de mieux documenter leur pêche et répondre aux critères du MSC. Le journal de bord sert ainsi à déclarer quotidiennement les prises de homard au MPO, mais aussi à fournir de l’information sur les appâts utilisés et les prises accessoires.

Convivial, facile d’utilisation et développé avec les plus récentes technologies Web, JOBEL a été planifié en fonction de l’expérience vécue par les pêcheurs au cours des trois dernières années. :

Cette solution logicielle, pensée par des pêcheurs pour des pêcheurs, qui permet par exemple l’accès à des données en temps réel comme l’estimation quotidienne des captures ou la quantité et la provenance des appâts utilisés. Les données transmises par JOBEL permettent à Pêches et Océans Canada une gestion efficiente tout en supportant l’écocertification de la pêcherie.

Utilisé par toute la flotte de homardiers gaspésiens, JOBEL est maintenant offert aux pêcheurs de homard des Iles-de-la-Madeleine et des provinces Atlantique.

Des projets innovateurs

Convaincu de la nécessité de procéder à des interventions humaines pour soutenir la pêche au homard et assurer la prospérité et la durabilité de cette industrie, le Regroupement a mis de l’avant plusieurs projets:
- L'obtention de l'écocertification de la Marine Stewardship Council (MSC ) et de la recommandation Ocean Wise;
- La production de homards en écloseries afin d’ensemencer les fonds marins (plus de 250,000 homards ensemencés depuis 2010);
- L’aménagement de récifs artificiels pour améliorer l’habitat du homard;
- L’évaluation des stocks de homard durant la saison de pêche afin de mieux connaître l’état de la ressource;
- La mise en place de mesures de traçabilité pour garantir, de façon fiable et véritable, la provenance du homard;
- L’implantation du journal de bord électronique sur toute la flotte de homardiers gaspésiens, une initiative qui a permis aux pêcheurs d’éviter des conditions reliées à la certification MSC et favoriser la recommandation Ocean Wise. De plus, ça leur permet d’acquérir des données permettant de répondre à certaines interrogations sur la pêcherie.

Mesures de protection adoptées

Depuis de nombreuses années, les pêcheurs de homard gaspésien ont adopté plusieurs mesures de gestion et de contrôle afin de favoriser la protection de leur ressource tout en diminuant l’effort de pêche:
- L’augmentation de la taille minimale de capture (de 76 mm è 82 mm de 1996 à 2002);
- L’instauration d’une taille maximale (145 mm en 2011) offrant ainsi une fenêtre d’exploitation stricte;
- La réduction du nombre de casiers et du nombre de détenteurs de permis de pêche commercial par la mise en place en 2008 d’un programme interne de rachat de permis qui a permis de réduire la l’effort de pêche de 30 %;
- L’instauration d’un casier type (2011) qui évite l’augmentation de la capacité de pêche.
Le Regroupement se veut proactif et intervient sur la reproduction, la protection de la biodiversité et l’amélioration des habitats afin d’assurer la durabilité de cette pêche. Par exemple, il est désormais obligatoire d’utiliser des évents d’échappement sur les casiers qui permettront de libérer les petits homards avant la remontée journalière des casiers.

Recettes

La Maison du Pêcheur

Recette Georges Mamelonet

Le homard nu au ricotta de chèvre du Québec
Pour 2 personnes

Ingrédients

2 homards cuits décortiqués soigneusement dont on aura conservé le rostre et le pétale de la queue pour décoration ½ verre de vin blanc de l’Orpailleur
60 gr de ricotta de chèvre de l’Abbaye St-Benoit ¼ tasse de crème à cuisson à 35 %
1 brin de safran sel et poivre
2 homards cuits décortiqués soigneusement dont on aura conservé le rostre et le pétale de la queue pour décoration
½ verre de vin blanc de l’Orpailleur
60 gr de ricotta de chèvre de l’Abbaye St-Benoit
¼ tasse de crème à cuisson à 35 %
1 brin de safran
sel et poivre

Préparer la sauce

Réduire le vin blanc à feu vif puis baisser le feu et incorporer le fromage de chèvre frais en le faisant fondre et en remuant, saler et poivrer, ajouter le brin de safran et la crème, laisser épaissir

Le homard décortiqué est rechauffé doucement à la vapeur, puis dans les assiettes de service chaudes, napper la sauce et déposer le homard reconstitué.

Cette recette peut être adaptée dans la décoration qui demande du doigté et de la précision, en utilisant seulement de la chair de homard.

image de recette
présentation suggérée

Recettes

Le homard d’œuf de la Maison du pêcheur

Recette Georges Mamelonet

Pour 2 personnes

Ingrédients

150 gr de chair de homard 2 œufs
½ tasse de sauce hollandaise 2 croutons de pain de bonne taille (3 a 4 pouces)
4 tranches de Pied de Vent des Îles-de-la-Madeleine ou de Riopelle de l’Île aux Grues (au goût)
150 gr de chair de homard
2 œufs
½ tasse de sauce hollandaise
2 croutons de pain de bonne taille (3 a 4 pouces)
4 tranches de Pied de Vent des Îles-de-la-Madeleine ou de Riopelle de l’Île aux Grues (au goût)

Sauce hollandaise

Possibilité d’utiliser la sauce en sachet a laquelle on ajoute du beurre et du lait

Sinon préparation facile et qui se garde au frais :

1 cuillérée à soupe de jus de citron 1 cuillérée a soupe d’eau froide
2 jaunes d’œufs ½ tasse de beurre demi-sel fondu (refroidi)
1 cuillérée à soupe de jus de citron
1 cuillérée a soupe d’eau froide
2 jaunes d’œufs
½ tasse de beurre demi-sel fondu (refroidi)

Au bain-marie monter au fouet les jaunes d’œuf, le jus de citron et l’eau. Fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux puis retirer du bain-marie et rajouter tranquillement le beurre fondu en fouettant sans arrêt.

Homard d’oeuf

Dans un plat à gratin individuel déposer le crouton de pain, la chair de homard, l’œuf poché, napper de sauce hollandaise, déposer les tranches du fromage choisi et gratiner.

Servir avec jus d’orange mimosa au petit déjeuner

image de recette

présentation suggérée

La pêcherie au homard de la Gaspésie obtient la certification MSC

5 mars, 2015 – La pêcherie de homard exploitée dans la péninsule gaspésienne, au Québec, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent, au Canada atlantique, vient d’être certifiée durable et bien gérée dans le cadre du programme international de certification scientifique du Marine Stewardship Council (MSC). À l’issue d’une évaluation indépendante menée par l’organisme de certification SAI Global, le homard provenant de cette pêcherie peut désormais porter l’écolabel bleu du MSC.

La certification MSC rassure le consommateur

« Nous félicitons les pêcheurs de homard de la Gaspésie et le RPPSG pour l’obtention de la certification internationale selon le Référentiel scientifique du MSC, affirme Jay Lugar, directeur des programmes du MSC pour le Canada. Le homard est un produit de la mer saisonnier, local et très en vue, recherché au Québec et ailleurs. Grâce à l’ajout du homard gaspésien à la gamme des produits certifiés MSC vendus au Québec, les acheteurs et les consommateurs de la chaîne d’approvisionnement sauront en toute confiance que les produits de la mer de cette région proviennent d’une pêcherie durable et bien gérée, à la hauteur du Référentiel international du MSC. »

En savoir plus : http://www.msc.org/salle-de-presse/communiques/la-pecherie-de-homard-gaspesienne-au-quebec-obtient-la-certification-msc

Nouvelles

Saison 2016 Toujours de qualité supérieur et savoureux à souhait, le homard gaspésien version 2016 est le seul homard au monde qui soit à la fois traçable de l’assiette au pêcheur (monhomard.ca) en plus d’être certifié par le Marine Stewardship Council (MSC - www.msc.org) et recommandé par Ocean Wise (OceanWise.ca). C’est donc un homard unique au monde, le seul qui réponde aux nombreux critères sévères de pêche durable et écoresponsable et qui porte un médaillon permettant de retracer le pêcheur qui l’a capturé. « La traçabilité des produits et l’approche de pêche durable sont des préoccupations importantes des consommateurs, explique Oneil Cloutier, directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du Sud de la Gaspésie (RPPSG). Le médaillon d’identification du homard gaspésien, portant la mention « certifié », est installé par les pêcheurs alors qu’ils sont sur leur bateau. Les consommateurs sont ainsi assurés que le homard qu’ils achètent provient bel et bien de la Gaspésie et qu’il répond aux plus hauts standards de qualité. S’ils achètent des homards cuits, ils devraient demander leurs médaillons aux marchands, s’ils ne sont pas sur les pinces, afin de retrouver « leur pêcheur ».

Tous les Québécois savent que le homard pêché en Gaspésie est plus savoureux parce qu’il vient des fonds rocailleux et des eaux froides et limpides de la Gaspésie. On apprécie sa chair plus blanche, sa carapace dure et bien pleine puisqu’il est pêché avant la mue de fin d’été. Il reste donc aux consommateurs la responsabilité de bien le cuire et bien l’apprêter pour qu’il soit absolument parfait ! « Cette année encore, conclut M. Cloutier, nous nous sommes associés aux Producteurs de lait du Québec (www.beurre.com) pour produire nos médaillons de traçabilité et proposer des recettes de beurres aromatisés qui améliorent l’expérience. » La saison est lancée, conclut Oneil Cloutier. Rendez-vous autour de votre table et à www.monhomard.ca.»

Nouvelles

Saison 2013 - Une visibilité extraordinaire à l’échelle provinciale pour le homard gaspésien Chandler, le 17 juillet 2013 - Cette année le Regroupement des pêcheurs professionnels du Sud de la Gaspésie a réalisé une vaste opération de promotion du homard gaspésien afin de mousser la demande chez le consommateur québécois. « À défaut de pouvoir intervenir au niveau de l’offre, nous avons décidé de faire découvrir aux consommateurs québécois les grandes qualités du homard gaspésien et surtout, de leur faire vivre l’expérience de traçabilité où ils peuvent aller à la rencontre de leur pêcheur. » confie Oneil Cloutier, directeur général du Regroupement.

- Une opération de relations publiques suivie d'une couverture extraordinaire s’en est suivie.
- La chaîne d’alimentation Metro fait la promotion du homard du Québec « fraîchement pêché de la Gaspésie ».
- La Fédération des producteurs de lait du Québec choisit le homard son lancement de campagne
- Des consommateurs nombreux à réagir positivement sur la page Facebook du Regroupement

Au terme de la saison, le prix moyen obtenu par les pêcheurs gaspésiens oscille entre 4,35 et 4,40/lb, une baisse de 5% toutefois moins grande qu’ailleurs dans les maritimes. Cette situation de baisse de prix continuelle au débarquement malgré les efforts consentis par les pêcheurs sur l’identification et la durabilité est très difficile à accepter.

Nouvelles

Lancement réussi de la saison 2013 Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie est fier d'annoncer le lancement de la pêche aux homards pour la saison 2013. C'est à l’aube, le samedi 20 avril 2013, que nos homardiers lanceront leurs premières trappes à l'eau. Le travail des pêcheurs de homard et des travailleurs de la mer est essentiel pour notre région. Votre dynamisme et votre détermination sont un gage de succès pour l'avenir de la pêche au homard en Gaspésie. Vous occupez une place importante au sein de notre communauté et nous vous souhaitons à tous une excellente saison de pêche.

Nouvelles

Traçabilité à 100 % dès la saison 2012 ! Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie est fier d’annoncer que dès la saison 2012, tous les pêcheurs gaspésiens identifieront les homards qu’ils captureront à l’aide d’une étiquette codée mise sur une pince du homard. La flotte de homardiers gaspésiens est la première au Québec et dans les Maritimes à être couverte à 100 % par cette mesure de traçabilité qui permet d’identifier et de garantir l’origine de capture du homard. Le Regroupement tient à remercier ses partenaires financiers, le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et Développement Économique Canada.

Nouvelles

Journal de bord électronique, obligatoire en 2012 Implanté progressivement au sein de la flotte depuis la saison 2010, l’utilisation du journal de bord électronique (eLog) sera obligatoire pour tous les pêcheurs de homards gaspésiens en 2012. La flotte de homardiers gaspésiens sera la première au Québec et dans les Maritimes à s’informatiser à 100 %. Les bateaux équipés de cabine ont été dotés d’un petit ordinateur EeeBox avec écran, clavier et souris pour que le capitaine-pêcheur puisse entrer les données de capture alors que dans les plus petits homardiers sans cabine, on utilisera un iPad 2.

Cette initiative du Regroupement permet d’obtenir en temps réel des données fiables sur les captures journalières de homard et de diminuer les coûts reliés à la saisie de données pour les unités de Gestion et des Sciences du ministère Pêches et Océans. C’est aussi un des outils importants qui permettra l’écocertification de la pêche au homard en Gaspésie. Le Regroupement tient à remercier ses partenaires financiers, Développement Économique Canada et Pêches et Océans.

Contact

Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie

31-201, Commerciale O
Chandler (Québec)
G0C 1K0
Tél.: (418) 689-5055
Télécopieur: (418) 689-5037
Courriel: rppsg@globetrotter.net